dimanche , octobre 18 2020

Vaccin injectable contre la grippe

Vaccin injectable contre la grippe

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la grippe et ses complications. Ce vaccin ne protège pas contre le rhume et les infections respiratoires causées par d’autres virus.


Le vaccin


La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la grippe et ses complications. Ce vaccin peut être donné dès l’âge de 6 mois. Il est recommandé aux personnes qui courent un risque plus élevé de souffrir de complications de la grippe et aux personnes qui peuvent transmettre la grippe à ces personnes. Ce vaccin est aussi indiqué pour toute personne qui désire réduire son risque d’attraper la grippe. Ce vaccin doit être administré chaque année, à l’automne. Pour un enfant âgé de moins de 9 ans, 2 doses du vaccin à 1 mois d’intervalle sont nécessaires lorsqu’il s’agit d’une 1re vaccination contre la grippe.


Les symptômes après la vaccination


Des symptômes peuvent être causés par le vaccin (ex. : rougeur à l’endroit où l’injection a été faite). D’autres problèmes peuvent arriver par hasard et n’ont aucun lien avec le vaccin (ex. : rhume, gastro, mal de tête).
Le vaccin injectable contre la grippe est sécuritaire. La majorité des réactions sont bénignes et de courte durée.

Fréquence Réactions possibles au vaccin Ce qu’il faut faire
Dans la majorité des cas
(plus de 50% des gens)
  • Douleur à l’endroit où l’injection a été faite
  • Appliquer une compresse humide froide à l’endroit où l’injection a été faite.
  • Utiliser un médicament contre la fièvre ou les malaises au besoin.
  • Consulter un médecin selon la gravité des symptômes.
Très souvent
(moins de 50% des gens)
  • Rougeur, gonflement à l’endroit où l’injection a été faite
  • Douleur musculaire, mal de tête, fatigue
Souvent
(moins de 10% des gens)
  • Bleu ou démangeaison à l’endroit où l’injection a été faite
  • Fièvre, frissons, douleur aux jointures et malaises, particulièrement chez les personnes vaccinées pour la 1re fois contre la grippe saisonnière
  • Yeux rouges, mal de gorge, toux, difficulté à respirer; ce qu’on appelle le syndrome oculorespiratoire (SOR)
Parfois
(moins de 1% des gens)
  • Enflure du visage, cette réaction fait partie du SOR
  • Rougeurs sur la peau
  • Nausées, étourdissements
Rarement
(moins de 1 personne sur 1 000)
  • Convulsions
  • Engourdissements, névralgie (douleur sur le trajet d’un nerf) 

Il est possible qu’il existe un très faible risque de développer un syndrome de Guillain et Barré (SGB) après avoir été vacciné contre la grippe. Ce risque est d’environ 1 cas de plus par million de personnes vaccinées par rapport à la fréquence attendue du SGB dans la population adulte qui est de 10 à 20 cas par million. Ce syndrome cause une paralysie progressive et réversible, mais peut parfois laisser des séquelles. La cause du SGB est inconnue. La majorité des cas surviennent après une infection intestinale ou respiratoire, surtout chez les jeunes adultes et les personnes âgées.

Il est recommandé de demeurer sur place au moins 15 minutes après une vaccination, car les réactions allergiques au vaccin sont toujours possibles. Si une réaction allergique survient, les symptômes apparaîtront quelques minutes après la vaccination. La personne qui donne le vaccin sera alors en mesure de traiter cette réaction immédiatement sur place.

Pour toute question, adressez-vous à la personne qui donne le vaccin, ou consultez Info-Santé (8-1-1) ou votre médecin.

À voir aussi

vaccin conjugué contre le méningocoque de sérogroupe C

vaccin conjugué contre le méningocoque de sérogroupe C La vaccination est le meilleur moyen de protection …

Vaccin contre le rotavirus

Vaccin contre le rotavirus La vaccination est le meilleur moyen de protection contre les gastroentérites …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.