mardi , octobre 27 2020

Thyroïde et grossesse : L’iode un élément essentiel pour la femme enceinte

L’iode est un oligo-élément bien plus qu’essentiel pour tout être humain, et plus particulièrement pour la femme enceinte. Thyroïde et grossesse, sont deux actrices associées durant la période gestationnelle de la femme enceinte nécessitant un apport particulier en iode. C’est un besoin primordial pour la thyroïde de la femme enceinte durant les périodes avant grossesse, pendant la grossesse et post-partum. La grossesse provoque un risque de carence, particulièrement lors des grossesses gémellaires. Cette carence en iode peut avoir de lourdes conséquences autant sur le fœtus que sur la mère.

Découvrez dans notre articles tout ce qu’il faut savoir sur l’iode, la thyroïde et la grossesse ; trois acteurs indissociables. 

Thyroïde et grossesse : L’iode, un besoin primordial pour la femme enceinte

thyroïde et grossesse iode femme enceinte grossesse

 

Thyroïde définition

La thyroïde est tout simplement l’usine à hormone dans notre corps. Les hormones ont pour rôle de réguler tout le fonctionnement de notre organisme. La thyroïde a tellement de fonction mais pourtant n’excède pas le poids de 30 grammes. Cette glande aux multiples actions se situe à la base du cou et mesure six centimètres de diamètre. Sa matière première pour un fonctionnement optimal est l’iode. Une ressource essentielle pour la régularité des fonctions de notre corps. Lorsque l’état de la thyroïde dysfonctionne on parle d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie. Ces pathologies entraînent des complications nécessitant un besoin médicamenteux.

Thyroïde et grossesse : Un besoin quotidien important en iode chez la femme enceinte

La grossesse réclame un besoin bien plus important en iode qu’en temps normal. La thyroïde de la femme enceinte produit plus d’hormones lors de la grossesse et par conséquent nécessite donc plus d’iode pour son bon fonctionnement. Il est également un besoin primordial pour le développement du fœtus ainsi qu’au bon développement de sa thyroïde. Donc une consommation plus accentuée en iode est essentielle. Sans compter toute la fuite de cet oligot-élément que l’on retrouve dans les urines de la femme enceinte non consommé. Une femme enceinte a besoin de plus d’iode que tout autre individu pour assurer une bonne grossesse et un bon développement du fœtus.

Thyroïde et grossesse : Comment ça marche ?

La thyroïde produit des hormones essentielles au bon fonctionnement du corps humain. Lors d’une grossesse, ce besoin se multiplie et sa consommation également. L’iode, matière première principale pour permettre à la synthèse des deux principales hormones thyroïdiennes, la triiodothyronine (hormone T3) et la tetra-iodothyronine ou thyroxine (hormone T4). Ces hormones thyroïdiennes ont un effet sur tous les tissus qui composent notre organisme en régulant son métabolisme. En exemple:

  • Régulation de la température de notre corps
  • Régulation du système cardio-vasculaire
  • Renouvellement des cellules
  • Développement du système nerveux
  • Fabrique et renouvelle les cellules sanguines
  • Transformation des nutriments
  • Contribue à la croissance du système nerveux du fœtus

Cette fameuse glande régit tellement d’autres points dans notre corps, entre autre : notre humeur , notre poids mais également notre vie sexuelle.

Thyroïde et grossesse : quelles sont les conséquences d’une carence en iode ?

thyroïde et grossesse iode femme enceinte grossesse

 

Une carence peut entraîner plusieurs complications chez la femme enceinte et également atteindre le bon développement du fœtus. Une carence de cet élément essentiel pour la thyroïde, peut provoquer une hypothyroïdie. L’Hypothyroïdie se caractérise par une production insuffisante en hormone thyroïdienne nécessaire à la bonne régulation du corps et au développement du fœtus. Cette insuffisance provoque bon nombres de complications tels que :

  • Anomalies et déficiences psychomotrices et intellectuelles chez l’embryon
  • Le diabète gestationnel
  • Risque d’accouchement prématuré
  • Décollement placentaire
  • Pré-éclampsie
  • Hémorragie post-partum

Et bien d’autres…..

Il est donc essentiel que la femme enceinte adopte une alimentation riche et équilibrée lors de sa grossesse. On estime un besoin de 250 microgrammes par jour pour une femme enceinte contre 150 microgrammes en temps normal.

Thyroïde et grossesse : Découvrez les aliments riches en cet oligo-élément

thyroïde et grossesse iode femme enceinte grossesse

Une alimentation équilibrée apporte environ 300 microgramme d’iode au quotidien. Un apport suffisant pour la femme enceinte. Cet oligo-élément compose des aliments très présents dans notre quotidien alimentaire. On le retrouve particulièrement chez les animaux marins mais également dans les viandes ou certains légumes verts. Découvrez sans plus tarder tous les aliments riches en iode nécessaire à la femme enceinte pour une grossesse sans complication.

Alimentation iode : Nos amis de la mer pour la Thyroïde et grossesse

thyroïde et grossesse iode femme enceinte grossesse

Nos amis marins renferment bien des richesses pour notre bien-être santé. Tout y est , des algues en passant par les crustacés pour finir au poisson , l’iode y’est en forte présence. Pour les amoureux des produits de la mer, crustacés , moules , algues , poissons de mers bien cuits , il ne vous reste plus qu’à vous servir

Aliment riche en iode  Quantité
Algues marines 7000 ug
Morue 500 ug
Hareng 100 ug
Crustacés 30 ug
Sardines 1 ug

Alimentation riche en iode : Les végétaux , des alliés pour notre thyroïde

Nulle crainte pour les végétariens. Une liste de végétaux généreux en cet oligo-élément . A consommer cru ou cuit , selon vos goûts. Fruits et légumes sont à l’honneur pour assurer une diversité alimentaire et éviter toute lassitude.

Aliment riche  Quantité
Soja 100 ug
Pomme de terre 60 ug
Haricot-vert 30 ug
Haricot blanc 32 ug
Fraise 13 ug
Myrtille 4000 ug

Alliés De La Thyroïde : D’autres aliments du quotidien concernés

De nombreux autres aliments de notre quotidien sont concernés par ce bienfait pour notre glande . On retrouve dans les produits laitiers tels que les yaourts ou le fromage blanc entre 20 et 90 ug . Coté produit d’origine animale , les œufs et les viandes en sont aussi composés, on y retrouve jusqu’à 10 ug . Et pour finir le grand concerné n’est autre que le sel. Sel iodé ou sel de l’Himalaya on y retrouve 250 ug. Il est tout de même important de préciser que le sel est à consommer avec modération pour éviter toutes complications.

À voir aussi

nouilles instantanées indomie nouilles chinoises danger

Nouilles instantanées: 6 Dangers pour votre santé

Les nouilles instantanées sont catégorisées dans la restauration rapide ou le fast-food. Egalement connues sous …

vitamine c

La vitamine c : Comment affecte t’elle notre humeur et notre santé ?

Existe t’il réellement une substance (légale) telle que la vitamine C qui puisse rendre heureuse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.