Quels sont les symptômes de la résistance à l’insuline?

La résistance à l’insuline , connue sous le nom de tolérance altérée au glucose, se produit lorsque les cellules du corps ne réagissent pas à l’insuline comme elles le devraient, ce qui amène le pancréas à produire plus d’insuline, ainsi que entraîner une augmentation de la glycémie au fil du temps. Suivez l’article pour en savoir plus sur les symptômes de la résistance à l’insuline et les méthodes de diagnostic en détail :

Resistance d'insuline, insulinorésistance, diabétique, diabéte, glycémie, symptômes de la résistance à l'insuline

ANNONCE


Symptômes de la résistance à l’insuline

La résistance à l’insuline ne provoque généralement aucun symptôme perceptible à l’exception de la fatigue, et du manque d’énergie, que certains peuvent les associer au manque de sommeil , et c’est ce qui pousse le problème de la résistance à l’insuline à se développer d’une façon inaperçu, car il ne provoque pas de augmentation notable de la glycémie.

Par conséquent, vous ne pourrez pas dire que vous avez une résistance à l’insuline à partir des symptômes que vous ressentez, ainsi que vous ne pouvez pas savoir si vous avez les conditions résultant du syndrome de résistance à l’insuline, comme l’hypertension artérielle ou cholestérol, sans tests.

Les signes et symptômes les plus importants qui peuvent indiquer une résistance à l’insuline sont :

  • Lectures de pression égales à 130/80 ou plus.
  • Une glycémie de 100 mg/dL ou plus.
  • Un taux de triglycérides supérieur à 150 mg/dL.
  • Le taux de cholestérol à lipoprotéines de haute densité (HDL) inférieur à 40 mg/dL chez l’homme et inférieur à 50 mg/dL chez la femme.
  • Plaques de peau foncée et veloutée à l’arrière du cou, de l’aine et des aisselles appelées acanthosis nigricans.

Symptômes de la résistance chronique à l’insuline

Au fil du temps, la résistance à l’insuline peut s’aggraver, les cellules du pancréas qui fabriquent l’insuline peuvent s’éroder, ainsi la capacité de produire plus d’insuline pour contrôler la glycémie.

Cela provoque une glycémie élevée, un prédiabète, un syndrome métabolique ou un diabète responsable de certains symptômes, notamment :

  • Soif excessive.
  • urination fréquente.
  • prise de poids.
  • Avoir faim même après avoir mangé.
  • Sensation d’engourdissement et de picotements dans les mains et les pieds.
  • Se sentir fatigué
  • Infections fréquentes.

Resistance d'insuline, insulinorésistance, diabétique, diabéte, glycémie, symptômes de la résistance à l'insuline

Comment diagnostiquer la résistance à l’insuline?

Après avoir connu en détail les symptômes de la résistance à l’insuline, il est nécessaire d’aborder les méthodes de diagnostic.

En fait, il est difficile de diagnostiquer la résistance à l’insuline en raison de l’absence d’examen de routine pour détecter exactement ce problème, et parce que le pancréas essaie de surmonter la résistance en sécrétant plus d’insuline et cela empêchera les symptômes de la résistance à l’insuline d’apparaître comme mentionné précédemment. .

ANNONCE


Pour cela, le médecin s’appuiera sur plusieurs critères pour évaluer l’incidence de la résistance à l’insuline, notamment :

  • Les antécédents médicaux du patient.
  • Histoire de famille
  • Examens physiques.

Le médecin prescrira également un certain nombre de tests, notamment:

1. Tests de glycémie

Votre médecin peut vous prescrire un test de glycémie à jeun, qui mesure votre glycémie après que vous avez arrêté de manger et de boire pendant 8 heures.

100 mg/dL est normal, 100 – 125 mg/dL indique un prédiabète et 126 mg/dL ou plus indique un diabète.

Le médecin peut prescrire un test de tolérance au glucose, qui mesure la glycémie, puis donner à la personne une boisson sucrée et mesurer à nouveau le taux de sucre dans les deux heures.

Un rapport de 140 mg/dL ou moins après deux heures est considéré comme normal, un rapport de 140-199 mg/dL indique un prédiabète et un rapport de 200 mg/dL ou plus indique un diabète.

2. Test d’hémoglobine glyquée A1c

Un test d’hémoglobine glyquée , ou test de glycémie cumulée, révèle le taux moyen de sucre dans le sang au cours des 2-3 derniers mois.

Si la valeur de ce test est inférieure à 5,7 %, cela indique l’absence de diabète, une valeur comprise entre 5,7 et 6,4 % indique un prédiabète et une valeur égale ou supérieure à 6,4 % indique un diabète.

3. Analyse des lipides

Il s’agit d’un groupe de tests pour mesurer le taux de cholestérol, de lipoprotéines de basse densité, de lipoprotéines de haute densité et de triglycérides.

4. Autres analyses

Votre médecin peut prescrire des tests pour diagnostiquer d’autres conditions associées à la résistance à l’insuline, telles que le syndrome métabolique, les maladies cardiovasculaires et le syndrome des ovaires polykystiques .

ANNONCE

À voir aussi

L’ail un antibiotique naturel: bienfaits et méfaits

L'ail et l'alicine, ont plusieurs bienfaits magique pour la santé en générale, l'ail peut guérir plusieurs maladies, il est un antibiotique naturel très fort.

Huile d’olive: 22 avantage et bienfaits pour la santé

L’origine de l’utilisation de l’huile d’olive remonte a 6000 ans dans de nombreux pays, tels …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.