dimanche , octobre 18 2020

Maladie respiratoire: Coqueluche


Coqueluche :SYMPTÔMES,TRAITEMENTS ,VACCINATION,CAUSE ...

Considérée longtemps, par erreur, comme une maladie de la petite enfance, la coqueluche peut être sévère pour l’homme à tout âge. Elle est particulièrement dramatique, voire mortelle, pour les nourrissons de moins de 6 mois et les personnes à risque telles les femmes enceintes et les personnes âgées.
CAUSE

La coqueluche est une maladie respiratoire très contagieuse causée par la bactérie Bordetella pertussis. La contamination s’opère par voie aérienne lors de contacts directs avec des personnes infectées. Dans les régions où les enfants n’ont pas été vaccinés, la transmission se fait d’enfants à enfants. En revanche, dans les régions où les enfants sont vaccinés depuis des décennies, comme la France, la transmission se fait maintenant d’adultes à nourrissons. La coqueluche ne confère pas une immunité à vie et il est possible de la contracter plusieurs fois dans sa vie.
SYMPTÔMES ET CONFIRMATION DU DIAGNOSTIC

La coqueluche clinique typique se caractérise par trois phases : une phase d’incubation tout d’abord sans aucun symptôme suivi d’une rhinorrhée atypique de deux semaines environ ; une phase paroxystique qui se caractérise par une toux persistante de plus de 7 jours, sans fièvre dans la majorité des cas, avec quintes associées à une reprise inspiratoire difficile, ou des apnées ou accès de cyanose, ou encore des vomissements survenant après les quintes. Chez les adolescents et adultes une recrudescence nocturne est observée dans la majorité des cas. Enfin la phase de convalescence qui peut durer de une à plusieurs semaines. Chez les jeunes enfants, les complications majeures sont des pneumonies ou des affections neurologiques (crises convulsives, encéphalites).
Chez le nourrisson, la coqueluche peut être très grave voire mortelle. Les caractéristiques cliniques pouvant varier, en particulier chez les adultes en fonction de leur restant d’immunité, il est très important de confirmer la maladie par un diagnostic biologique afin de pouvoir arrêter la transmission très rapidement, la maladie étant très contagieuse, et protéger les personnes en contact avec la personne infectée.

TRAITEMENTS 

L’antibiothérapie de choix, utilisant le plus souvent des macrolides, élimine la présence de la bactérie dans les sécrétions, ce qui diminue ainsi les risques de contamination. L’antibiothérapie est préconisée pour toutes les personnes de l’entourage proche du malade quelque soit leur âge et si elles n’ont pas reçues de rappel vaccinal dans les cinq dernières années.

VACCINATION

En France, la vaccination des enfants est recommandée dès l’âge de deux mois. Le calendrier vaccinal consiste en trois injections à 2, 3 et 4 mois avec un vaccin coquelucheux associé aux vaccins tétanique, diphtérique, poliomyélitique, Haemophilus b et suivant les cas hépatite B. Les rappels ont été fixés à 16-18 mois, 11-13 ans et 27-28 ans. De plus, un rappel est recommandé chez les tous les adultes n’ayant pas eu de vaccination anticoquelucheuse depuis 10 ans avec un vaccin combiné aux vaccins tétanique, diphtérique et poliomyélitique.

À voir aussi

poumon de fer

poumon de fer poumon de fer est une grande machine à la laquelle permet une …

Causes et définition de la Tuberculose

Description La tuberculose est l’une des infections les plus courantes dans le monde entier. Environ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.