dimanche , juillet 26 2020

Cirrhoses du foie :Causes,Signes et symptômes,Diagnostic


Cirrhoses du foie :Causes,Signes et symptômes,Diagnostic

La cirrhose est une maladie du foie qui entraîne des lésions irréversibles. Les principales causes d’une cirrhose sont la consommation excessive et durable d’alcool, l’hépatite virale B et l’hépatite virale C. Cependant, il existe d’autres causes possibles de cirrhose.


Les personnes atteintes de cirrhose peuvent développer une jaunisse (Jaunissement de la peau, des yeux et de la langue), des démangeaisons et même une fatigue extrême.

De graves dommages au foie surviennent dans le cas d’une cirrhose à long terme. En effet, lorsque le tissu hépatique sain est détruit il se remplace par du tissu cicatriciel, les conséquences deviennent plus graves et peuvent même entraîner le blocage de la circulation sanguine dans le foie.

La cirrhose est une maladie progressive : Elle se développe lentement sur plusieurs années jusqu’à ce qu’elle atteigne une phase final, se qui signifie l’arrêter du fonction hépatique. C’est ce qu’on appelle alors une « insuffisance hépatique ».

Fonctions essentielles du foie


Le foie possède plusieurs fonctions essentielles, y compris la détoxication des substances nocives dans le corps. Le foie purifie le sang et fabrique également des éléments nutritifs qui sert au bon fonctionnement du corps humain.

Si la cirrhose est encore au stade primaire, le foie peut encore réparer les cellules agressées et continue de fonctionner correctement. Par contre, si la cirrhose a atteint un stade avancé, c’est-à-dire si la formation de tissu cicatriciel est propagée dans le foie, les dommages seront irréparables.

Dans ce dernier cas, le tissu hépatique est remplacé par du tissu cicatriciel fibreux ainsi que des nodules de régénération (types de « grumeaux » qui apparaissent à la suite d’un processus à travers lequel un tissu endommagé est régénéré).

Signes et symptômes d’une cirrhose


Les symptômes d’une cirrhose ne sont pas nombreux au cours des premiers stades du développement de la maladie. Cependant, comme le tissu cicatriciel s’accumule petit à petit, la capacité du foie à fonctionner correctement est de plus en plus compromise. Les signes et symptômes de cirrhose suivants peuvent alors se produire :
  • Des veines sont visibles sur la peau située dans la partie supérieure de l’abdomen
  • De la fatigue
  • Insomnie
  • Des démangeaisons de la peau
  • Une perte d’appétit
  • Une perte de poids
  • Des nausées
  • Des douleurs ou une sensibilité dans la zone où se trouve le foie
  • Des paumes rouges ou tachées
  • De la faiblesse
  • Etc.
Les signes et symptômes suivants peuvent apparaître si la cirrhose arrive à un stade avancé :
  • L’abdomen se remplit de fluide, entraînant une grosse dilatation du ventre (ascite)
  • Le rythme cardiaque s’accélère
  • La personnalité est altérée (car les toxines contenues dans le sang s’accumulent et affectent ainsi le cerveau)
  • Saignement des gencives
  • Le corps et les avant-bras s’amaigrissent
  • Le corps a de plus en plus de difficulté à absorber et à éliminer l’alcool
  • Le corps a de plus en plus de difficulté à assimiler de la drogue
  • De la confusion
  • Des vertiges
  • L’accumulation de liquide sur les chevilles, les pieds et les jambes (œdème)
  • La perte des cheveux
  • Une plus grande sensibilité aux blessures
  • La jaunisse (jaunissement de la peau, de la langue et du blanc des yeux)
  • La perte de la libido ou désir sexuel
  • Des problèmes de mémoire
  • Fièvres plus fréquentes (susceptibilité aux infections)
  • Des crampes musculaires
  • Des saignements de nez
  • Une douleur à l’épaule droite
  • De l’essoufflement
  • Les selles deviennent noires et goudronneuses ou alors très pâles
  • L’urine devient plus foncée
  • Des vomissements de sang
  • Des troubles de la marche
  • Etc.

Causes d’une cirrhose


Les causes les plus connues d’une cirrhose sont l’abus d’alcool à long terme ainsi que l’hépatite B et C.ce ne sont pas les seules causes bien évidemment.

Les toxines, y compris l’alcool, sont normalement éliminées par le foie. Toutefois, si la quantité d’alcool devient trop élevée, le foie peut être surchargé de travail et ainsi ses cellules peuvent être endommagées. Les grands buveurs réguliers et à long terme sont beaucoup plus susceptibles de développer une cirrhose, en comparaison à d’autres personnes en bonne santé.

Il est toutefois faux de penser que les alcooliques confirmés sont les seules personnes susceptibles de développer une cirrhose. La consommation d’alcool d’une manière excessive et régulière peut également entraîner un développement de cirrhose.

D’une manière générale, il faut au moins une dizaine d’années de consommation régulière d’alcool pour développer une cirrhose. Toutefois, cette durée varie selon chaque individu.

Notons également que pour une même quantité d’alcool consommée, les femmes sont plus enclins à développer des symptômes de cirrhose par rapport aux hommes.

Hépatite et cirrhose


L’hépatite C est une infection transmissible par le sang. Elle peut endommager le foie et entraîne ainsi le développement d’une cirrhose. L’hépatite C est la principale cause de la cirrhose en Europe occidentale, en Amérique du Nord et dans de nombreuses autres parties du monde. La cirrhose peut aussi être causée par l’hépatite B.


Cirrhose et stéatohépatite non alcoolique (NASH)


La stéatohépatite non alcoolique se constate surtout chez les personnes obèses, les diabétiques, les personnes ayant un taux élevé en graisse dans le sang ainsi que les personnes souffrant d’hypertension artérielle.

Dans le corps humain, la stéatohépatite non alcoolique commence par une accumulation excessive de graisse dans le foie. La graisse provoque alors une inflammation ainsi que des cicatrices dans le foie, entraînant par la suite le développement d’une cirrhose.

Cirrhose et hépatite auto-immune


  • L’hémochromatose, qui se définit par une accumulation anormale de fer dans le foie et dans certaines autres parties du corps
  • La maladie de Wilson, qui se définit par une accumulation anormale de cuivre dans le foie et dans certaines autres parties du corps
  • Le blocage des voies biliaires : Certaines maladies, comme le cancer des voies biliaires ou le cancer du pancréas, peuvent bloquer les canaux biliaires, ce qui augmente le risque de cirrhose
  • Le syndrome de Budd-Chiari résulte de l’obstruction de la veine hépatique (le vaisseau sanguin qui transporte le sang dans le foie), conduisant à une hypertrophie du foie

Diagnostiquer une cirrhose


À son stade primaire, une cirrhose est souvent détectée lorsque le patient va se faire diagnostiquer chez son médecin pour une autre affection qui ne présente pas de symptômes apparents.

Toute personne présentant les symptômes suivants doit impérativement consulter son médecin dans les meilleurs délais :

  • De la fièvre accompagnée de frissons
  • De l’essoufflement
  • Des vomissements de sang
  • Des selles noires ou « goudronneuses »
  • Des moments de somnolence ou de confusion
    Cirrhoses du foie :Causes,Signes et symptômes,Diagnostic
Lorsque le médecin traitant examine le patient, il va tâter la zone autour du foie afin de déterminer si celui-ci est dilaté. Le patient sera également interrogé sur ses antécédents et sur son mode de vie (consommation d’alcool, etc.)

Les tests suivants peuvent également être effectués pour aider au diagnostic d’une cirrhose :
  • Une analyse de sang permettant d’évaluer le degré de fonctionnement du foie et de déterminer s’il existe des dommages
  • Des examens d’imagerie : Il peut s’agir d’une échographie, d’une tomodensitométrie ou encore d’une IRM (Imagerie par résonance magnétique) de balayage du foie. En plus de pouvoir constater si le foie est dilaté, le médecin pourra également détecter l’existence de cicatrices
  • Une biopsie, c’est-à-dire un prélèvement d’échantillon de cellules du foie pour être examinées au microscope
  • Une endoscopie : Un endoscope, un long tube mince dont le bout est doté d’une caméra et d’une lumière, est inséré dans la trachée du patient et descend jusqu’à l’estomac de celui-ci. Le médecin, qui peut voir l’intérieur de l’estomac du patient à travers un écran, va essayer de déceler des vaisseaux sanguins gonflés (varices), un signe caractéristique de la cirrhose.

Cirrhose et score de Child-Pugh:

Le score de Child Pugh a pour rôle d’évaluer le pronostic des maladies chroniques du foie et essentiellement la cirrhose. À l’origine, le score de Child Pugh a été utilisé afin de prévenir la mortalité au cours d’une chirurgie, mais il est aujourd’hui utilisé afin de déterminer si le patient aura besoin ou pas d’une greffe éventuelle du foie. Il s’agit d’une combinaison de points numérotés et des lettres A, B et C :

Classe
Points
Chance de survie à 1 an
Chance de survie à 2 ans
A
5-6
100%
85%
B
7-9
81%
57%
C
10-15
45%
35%
Traitement d’une cirrhose
Si la cirrhose est diagnostiquée suffisamment tôt, les dommages peuvent être minimisés en traitant la cause sous-jacente à la cirrhose.
  • Le traitement de la dépendance à l’alcool (alcoolisme) : Pour le patient, il est très important d’arrêter de boire de l’alcool si sa cirrhose a été causée par une consommation excessive, régulière et à long terme d’alcool. Dans la plupart des cas, le médecin recommandera une cure de désintoxication.
  • Les médicaments : Le médecin peut prescrire au patient des médicaments contre la dégradation des cellules du foie causée par l’hépatite B ou C.
Traitement des complications d’une cirrhose
Cirrhose et ascite ou d’œdème
L’ascite ou l’accumulation de liquide dans l’abdomen et l’œdème, qui est caractérisé par la rétention de liquide dans les jambes, peuvent être traités avec un régime à faible teneur en sel, mais aussi avec des diurétiques. Dans les cas plus graves, un drainage de fluide est envisageable. Parfois même, la chirurgie est nécessaire.

Cirrhose et pression dans la veine porte hépatique et dans les veines collatérales

Les médicaments contre l’hypertension artérielle sont habituellement prescrits afin de contrôler l’augmentation de la pression artérielle dans les vaisseaux sanguins autour du foie, l’objectif étant de prévenir une hémorragie sévère.

Cirrhose et traitement des varices gonflées
Si le patient vomit du sang ou a du sang dans les selles, il est fort probable qu’il ait des varices œsophagiennes (varices situées dans le tube digestif). Une consultation médicale urgente est requise.

En cas d’infections
Des antibiotiques et autres traitements seront prescrits au patient.

Cirrhose et le dépistage du cancer du foie
Les personnes atteintes de cirrhose ont plus de risques de développer un cancer du foie. Le médecin peut recommander des analyses de sang régulières ainsi que des analyses d’imagerie.

Cirrhose et encéphalopathie hépatique (taux élevé de toxines dans le sang)
Il existe des médicaments qui aident à traiter les niveaux élevés de toxines dans le sang. Les signes et les symptômes doivent être expliqués au patient afin qu’il sache à quoi s’attendre.

Cirrhose et greffe du foie
Si la cirrhose a atteint un stade avancé et qu’elle est accompagnée d’une insuffisance hépatique (le foie ne fonctionne plus), le patient peut avoir besoin d’une greffe du foie.

Prévention d’une cirrhose

Eviter l’alcool pour prévenir une cirrhose
    Il ne faut pas dépasser la limite quotidienne/hebdomadaire recommandée.

  • Hommes : un maximum de 21 verres d’alcool/semaine ou 3-4 verres par jour
  • Femmes : un maximum de 14 verres d’alcool/semaine ou 2-3 verres par jour
Les personnes atteintes de cirrhose devraient complètement s’abstenir de boire, car l’alcool accélère la progression de la maladie.

Utiliser un préservatif pour se prévenir des hépatites B et C
Utiliser un préservatif lors des rapports sexuels permet de limiter le risque de transmission des hépatites B et C et donc le risque de contracter une cirrhose.

Se faire vacciner
Les personnes qui courent le risque d’être infectées par l’hépatite B, comme les travailleurs des soins de santé, les travailleurs sociaux ainsi que le personnel de police, doivent être vaccinées (Il n’existe actuellement aucun vaccin pour l’hépatite C).

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant la cirrhose.

source d « article ici

WWW.OMEGAPRESS.FR

À voir aussi

hépatite D et E

L’hépatite D et E   L’agent delta, mis en évidence en 1977 provoque l’hépatite D. …

Hépatite A et B: Description,Causes,Symptômes et Complications …

Hépatite A et B   Description L’hépatite est le terme médical qui désigne une inflammation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.