mardi , octobre 27 2020

Causes et définition de la Tuberculose

Causes et définition de la Tuberculose

Description



La tuberculose est l’une des infections les plus courantes dans le monde entier. Environ 2 milliards de personnes sont infectées de la tuberculose et cette affection tue presque 3 millions de personnes, chaque année, dans le monde. Au Canada, il y a environ 1 600 nouveaux cas chaque année.
La bactérie qui provoque la tuberculose est appelée Mycobacterium tuberculosis. Une personne peut être infectée sans présenter aucun symptôme de la maladie active – c’est ce qu’on appelle la maladie latente.
Pour une personne ayant un système immunitaire en santé, il n’existe qu’un risque de 10 % au cours de la vie que la bactérie de la tuberculose soit réactivée et entraîne ainsi l’apparition des symptômes de la maladie active. Si le système immunitaire a été affaibli, en raison du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) ou d’une autre maladie, les risques de passer d’un état latent à une maladie symptomatique active s’accroissent de 10 % par année.
Les nourrissons, les enfants en garderie et les personnes âgées sont également exposés à des risques accrus, car leur système immunitaire est plus faible.

 

Causes


Seules les personnes qui présentent une infection active par la tuberculose peuvent transmettre cette bactérie. La toux, les éternuements et même le fait de parler peuvent libérer des bactéries dans l’air ambiant, et les personnes qui respirent cet air peuvent devenir infectées. L’infection est plus susceptible de survenir chez les gens qui habitent avec une personne infectée, ou si une pièce est mal aérée.

Après l’infection, la bactérie s’établit dans les alvéoles et les passages des poumons et, dans la majorité des cas, est contrée par le système immunitaire.
Les risques d’infection sont plus élevés pour les personnes qui viennent de certains pays où la tuberculose est courante, ou qui voyagent dans ces pays. Les personnes exposées à des risques plus importants d’infection par la tuberculose sont notamment les personnes âgées, les sans-abri, les utilisateurs de drogues, les personnes qui ont passé un certain temps dans un établissement correctionnel et les personnes chez qui le VIH ou le sida (syndrome immunodéficitaire acquis) a affaibli le système immunitaire. Naturellement, les risques s’accroissent en cas de contacts étroits ou fréquents avec une personne présentant des symptômes actifs, plus particulièrement dans le cas des travailleurs du réseau de la santé qui peuvent être exposés à des patients ayant une tuberculose active.
Les facteurs suivants peuvent jouer un rôle dans la promotion de la maladie active chez les personnes qui ont une infection inactive :
  • un cancer à la tête ou au cou;
  • le diabète;
  • une grossesse;
  • une maladie qui compromet le système immunitaire (par exemple le VIH ou le sida);
  • une maladie rénale;
  • la malnutrition;
  • une radiothérapie;
  • l’utilisation de médicaments qui inhibent le système immunitaire comme certains médicaments contre le cancer (par ex. la cyclosporine, le tracrolimus)*;
  • l’utilisation prolongée de stéroïdes.

À voir aussi

poumon de fer

poumon de fer poumon de fer est une grande machine à la laquelle permet une …

Techniques pour assurer l’efficacité du poumon

Techniques  pour assurer l’efficacité du poumon Le système respiratoire est constitué de tubes d’air et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.